Imprimer la page Imprimer
Accueil  >  Vos Communes  >  Cunèges
Mairie de CunègesEnglish Version

 
 


 Église St Barthélemy XIIIème siècle

 

Cunèges, paroisse importante sous l’Ancien Régime devient chef lieu de canton lors de la division de la France en départements sous la Constituante. Elle conservera ce titre jusqu’en 1830, année où il fut attribué à Sigoulès.

 

     

Le nom de la commune a beaucoup varié. On trouve Cunea au XIIIeme siècle, Quigogium en 1363, Cuneria en 1554, Cuneia un peu plus tard, enfin Cuneja dont on a fait Cunèges. Peut-être ces différentes formes dérivent-elles du mot latin cuneus qui signifie coin. La commune a en effet la forme d’un coin, la pointe dirigée vers le nord à la rencontre des deux ruisseaux qui la bordent, la Gardonnette à l’Est et le Brajaud à l’Ouest.

Cunèges fait partie du canton de Sigoulès. Elle est desservie par deux départementales, la D15 de Gardonne à Sigoulès et la D16 de Monestier à Pomport.
D’une superficie de 598 hectares, son paysage harmonieux est constitué de 113 hectares de vignes, 179ha de terres, 197ha de prés et de bosquets.

Caractéristique forte :
Cunèges est un bourg centre, et cinq hameaux : Le Meyrand, la Font du Béarnais, le Claud, la Salle, le Maine de Noaille.

De 200 habitants en 1995, sa population est passée à 302* habitants, presque égale à celle de 1895. Cette augmentation est due en majorité à des couples jeunes avec enfants, (41 enfants entre 0 et 10 ans, scolarisés dans les communes alentour), et à des retraités venus chercher un climat plus clément.

4 viticulteurs - 2 artisans et 3 associations

Au sud ouest du Pays du Grand Bergeracois, Cunèges est l’une des 38 communes qui forment «La Communauté d'Agglomération Bergeracoise».


* population officielle au 1er janvier 2017