Imprimer la page Imprimer
Accueil  >  Vos Communes  >  Ginestet
Mairie de GinestetEnglish Version

 

 

Origines historique et héraldique du blason de GINESTET
C’est dans un pouillé du XIIIème siècle, qu’apparaît, pour la première fois dans un texte latin, le nom de cette paroisse, sous la forme de Sanctus Jacobus de Genestet.
En 1491 nous trouvons Genestetum et en 1555, dans la pancarte de l’évêque : Sanctus Paulus de Genestet.
Patron et titulaire de la paroisse : Saint Jacques le Majeur.
L’église de Sainte Foy des Vignes était une paroisse. En 1793, la commune fut nommée Ginestet et Sainte Foy des Vignes.

     
 

Près de Ginestet se trouve le point culminant de la route entre Bergerac et Mussidan (145 m). Le ruisseau l’Eyraud traverse la commune.
Le nom de la commune lui vient du genêt qui poussait en abondance dans cette région.
Les balais étaient autrefois fabriqués avec des genêts, en patois périgourdin : lous ginestes, ces balais étaient nommés : lous ginets et lorsqu’on abandonna le balai de genêt pour celui de paille de sorgho, on lui conserva le même nom : lou ginet.
L’éthymologie du nom de la commune et le saint patron de la paroisse ont été retenus pour la composition du blason, soit un pied de genêt pour la commune et la coquille de Saint Jacques pour la paroisse d’où :
D’argent à un pied de genêt de sinople fleuri d’or, au chef d’azur chargé d’une coquille d’argent.
En devise : 1491 – Sanctus Jacobus de Genestet – 2005

Historique de la commune :

Près du massif forestier du Landais, le territoire du village est traversé par l’Eyraud. Le nom de Ginestet apparaît dans un pouillé du XIIIème siècle où son église, aujourd’hui disparue et mentionnée dans Sanctus Jacobus de Genestet ; il est à nouveau sous cette graphie au XVIème siècle (1555) et sous la forme latinisée GENESTETUM un peu plus tôt (1491).

Le nom du village représente l’occitan genèsta accompagné du suffixe collectif « et ». « et » désigne, à l’origine, un lieu où le genêt est abondant. Comme l’ancien français geneste, il est issu du latin genesta variante de genista.
Ginestet dont le saint patron est Jacques (25 juillet), est situé sur un des nombreux chemins de pèlerinage qui mènent à Saint Jacques de Compostelle. La fête annuelle et patronale est célébrée traditionnellement le dernier week-end du mois de juillet.

     
   

Le bourg de Ginestet est situé à 7,7 km au nord-ouest de BERGERAC.
La commune fait partie du canton de LA FORCE et elle est intégrée à la Communauté d’Agglomération Bergeracoise. Elle a la particularité de posséder deux églises et deux cimetières suite au rattachement à celle-ci du hameau et versant Nord du territoire de Ste Foy des Vignes qui domine Bergerac et la vallée de la Dordogne.

     

Sa superficie est de 1306 hectares. Son territoire est traversé par les routes départementales 4 et 709. Il se trouve au croisement des axes Villamblard - La Force et Bergerac – Mussidan. A moins de 15 minutes de l’autoroute A.89.

Fraîchement vallonnée, les côteaux Ginestois, offrent de part leurs paysages riches et variés, qui alternent zones boisées et vignobles d’appellation «Rosette» et «Bergerac», de magnifiques panoramas, à ceux qui savent apprécier la nature.
Si l’habitat est relativement dispersé le long des voieries communales, les 751* Ginestoises et Ginestois occupent un terroir où il fait bon vivre dans un cadre champêtre au calme préservé.

* population officielle au 1er janvier 2017