Imprimer la page Imprimer
Accueil  >  Vos Communes  >  Lamothe Montravel
Mairie de Lamothe MontravelEnglish Version

   

Lamothe Montravel est bâtie sur les bords de la Dordogne, délimitée à l’ouest par la Lidoire, qui sert aussi de séparation avec le département de la Gironde.
Dès le paléolithique la vallée de la Dordogne est fréquentée par l’homme préhistorique : témoignage de sa présence des silex taillés trouvés dans l’ancien lit de la rivière.

     
   

Puis ce furent les Romains dont on trouve encore les traces : Mosaïques de Montcaret, fragments de poteries dans la plaine de Lamothe.
Au VIIIème siècle survinrent les arabes d’Abd-El-Rahman qui traversèrent la Dordogne par des gués : gué de Flaujagues en amont de Lamothe où un éperon et une boucle de ceinturon de Sarrazin furent découverts.

     
 

C’est encore par les gués et particulièrement celui du pas de Rauzan entre Lamothe et Castillon que les pèlerins empruntèrent pour se rendre à St Jacques de Compostelle.
En 1307, l’archevêque de Bordeaux, Cardinal de Sourdis acheta la forteresse dont à ce jour la tour médiévale reste le seul vestige qui abrite la Mairie.

Dans la plaine de Lamothe Montravel, à Colly, entre la Dordogne et la Lidoire se livra le 17 juillet 1453, la bataille dite «de Castillon». Celle-ci mis fin à la guerre de 100 ans.
Le général John Talbot qui commandait l’armée anglaise fut vaincu et tué. Un monument en commémore l’événement.
Après la guerre étrangère, la guerre civile s’installa, causée par la réforme, entre les protestants dont le Seigneur de Piles terrorisa les catholiques. Il arriva à Sainte Foy puis à Montravel en 1562 où il saccagea le prieuré et l’église.
Plus récemment pendant la guerre de 1939/45,
Lamothe Montravel était sur la ligne de démarcation et en zone libre.

Lamothe Montravel est située sur le canton de Vélines, entre Castillon la Bataille et Montcaret, accès par le CD 936.
D’une superficie de 1200 ha la commune compte 1337 habitants (population officielle au 1er janvier 2017).