Imprimer la page Imprimer
Accueil  >  Vos Communes  >  Mauzac et Grand Castang
Mairie de Mauzac et Grand CastangEnglish Version

   

     
   

Mauzac et Grand-Castang est née le 1er janvier 1973 de la fusion des anciennes communes de «Mauzac et Saint-Meyme de Rozens» dans la vallée et «Grand-Castang» sur les coteaux.

 

Cette nouvelle commune située sur la rive droite de la Dordogne au pied des méandres formant les «cingles» de Trémolat et Limeuil à 25 km de Bergerac, 45 km de Périgueux, 35 km de Sarlat, constitue un complément paysager typique que renferment les vallées de la Dordogne et de la Vézère dont elle est l'une des portes.
D’une superficie de 1500 hectares Mauzac et Grand-Castang compte 906 habitants (population officielle au 1er janvier 2017).

Les communes de Mauzac et Saint-Meyme de Rozens et de Grand Castang ont fusionné par association par arrêté préfectoral avec date d’effet au 1er janvier 1973.
Grand Castang : c’est en 1365 que l’on trouve pour la première fois le nom de cette paroisse sous la forme Grandis Castanea. La justice est au sieur compte d’Auvergne (échangiste de Beaumont). Le patron de la paroisse était Saint Cloud.
Saint Mayme de Rauzan : ancienne église paroissiale (quelques vestiges) Saint Maximus de Rosano en 1382 était un prieuré dépendant de Fongauffier.
Millac : ancienne châtellenie avait son église Ecclesia de Milhaco, 1471.
Mauzac : l’église neuve fût consacrée le 23 novembre 1866. Le patron est Saint Roch dont le symbole est un chien.
Le Blason ci-dessus de la commune de Mauzac et Grand Castang évoque les trois anciennes paroisses dont elle est composée, celle de Grand Castang par un châtaignier chargé de douze fruits (symbole de générosité), celle de Rozan par une église et celle de Mauzac par une barque sur une rivière, d’où la conception de ce Blason.