Imprimer la page Imprimer
Accueil  >  Vos Communes  >  Pomport
Mairie de PomportEnglish Version

 


Les Portes de Pomport

 

Le nom que notre commune est la seule à porter peut avoir deux origines soit : "Pom portens" qui porte des fruits, soit : Le Bon Port ou le Bon Passage; dans les Pyrénées, nous avons le Somport, Saint-Jean-Pied-de-Port; il s'agirait d'un bon passage sur la route de COMPOSTELLE, les pèlerins s'arrêtaient à Saint Jacques de BERGERAC, Saint Jacques de SIGOULES puis LA REOLE, BAZAS, MONT DE MARSAN, RONCEVAUX, PAMPELUNE.

     
 


Les Portes de Pomport

 

Le nombre de pèlerins était considérable surtout après la construction d'un fort à BERGERAC au début du XII ème siècle.
Agréablement située sur les premiers coteaux (155 m) du Sud Bergeracois, la commune de POMPORT s'étend sur 1954 hectares, dont 1200 sont actuellement
plantés en vigne produisant du "MONBAZILLAC" pour le vin blanc et du "BERGERAC" pour le vin rouge ; ce qui pourrait justifier la première signification de son nom.

     

Les vignes ont été plantées d'abord par les moines de Saint-Martin à BERGERAC et de Labadie à COLOMBIER dès 1100, ensuite les bourgeois ont augmenté le vignoble, le commerce des vins a pu se développer grâce à la rivière.

La paroisse (Sanctus Petrus de Pomport), dédiée à Saint Pierre-ès-liens, est ancienne. Le Cartulaire de l’abbaye de Saint-Cybard la mentionne sous la date de 1142.
POMPORT détenait au Moyen Age le siège militaire de la Seigneurie de BERGERAC; sur son territoire se dressait la forteresse de Montcuq, qui eut un rôle prépondérant pendant la guerre de Cent Ans, dont la première bataille en Périgord est commémorée par une stèle érigée sous l'impulsion du Colonel BRUNET.
En effet le comte de Derby partit de Montcuq pour prendre BERGERAC le 24 août 1345.

Pomport est située à 12 km au Sud Ouest de Bergerac dans le canton de Sigoulès, sur les premiers coteaux du Sud Bergeracois, sur la D17. Sur un coteau argilo-calcaire de 155 mètres Pomport domine la plaine de la Dordogne et au Sud, le vallon de la Gardonnette.
D’une superficie de 1954 hectares, la commune compte 819 habitants (population officielle au 1er janvier 2017).

Le village est jumelé avec Brehan (Bretagne).