Imprimer la page Imprimer
Accueil  >  Vos Communes  >  Sadillac
Mairie de SadillacEnglish Version

Introduction et historique de la commune

     
 

 

ville martyre des guerres de religion :

La présence humaine à Sadillac est très ancienne (pierres taillées, silex, ..)
Le nom même de Sadillac provient d'une villa gallo-romaine appartenant à un nommé Satellius; ce nom identifie un satellite, vétéran mercenaire des armées romaines récompensé pour ses loyaux services par l'attribution d'un espace confié pour être mis en valeur.

     
 

 

C'est en avril 1079 qu'apparaît pour la première fois le nom de Sadillac dans l'histoire moderne; le texte en question est un titre de donation effectué par le duc Guillaume VIII d'Aquitaine (1023 - 1086) aux moines de l'abbaye de Moissac, à charge pour ces derniers de célébrer chaque année une messe à l'intention des parents des donateurs (Guillaume V et Agnès de Bourgogne).

     
 

Les moines ont bâti un monastère (devenu château puis prieuré), une chapelle (actuelle église), une première enceinte défensive, une fontaine, un pesquier (vivier) et organisé l'espace urbain ce qui donne au village cette place structurée quasiment unique dans un village de cette taille du Bergeracois; Sadillac a rang de ville (titre qui a été perdu à la Révolution de 1789).


Les moines ont défriché, essarté, déboisé les forêts pour mettre en valeur les terres à l'entour.
Les 19 & 20 septembre 1304, l'archevêque de Bordeaux, Bertrand de GOT (qui devint le pape Clément V l'année suivante) vint à Sadillac pour y prêcher la parole de DIEU.
Vers 1340 les moines sont remplacés par un prieur nommé alternativement soit par l'évêque d'Agen, soit par celui de Sarlat.
Peu après est bâtie une seconde enceinte villageoise pour défendre la ville, aux tous débuts de la guerre de Cent Ans.
Fin du quinzième siècle, un prieur transforme le monastère en prieuré.
Le 08 août 1565, toute la cour de France traverse Sadillac sur la route de Lauzun à Bergerac. Il y a là Catherine de Médicis, Charles IX, les princes, seigneurs et valets, garde et escorte avec chevaux carrosses et chariots soit près de 6.000 personnes.
4 ans plus tard, en mai 1569, une armée protestante venant de Bergerac attaque la ville de Sadillac et "après un atroce combat" s'en empare, massacre la garnison, rase les maisons, fait exploser l'église et ne garde que le mur du midi comme point d'appui d'une garnison installée au prieuré.
La ville de Sadillac ne se relèvera jamais de cette funeste journée, l'église fut rebâtie seulement une quarantaine d'années plus tard, au début du dix septième siècle.
En 1792, le prieuré est vendu comme bien national.

     
 


Le Château

 

Fin du vingtième siècle, le pesquier devenu lavoir du village est recouvert de terre pour laisser place à un lac alimentant le terrain de golf.

La population estimée à 54 feux (soit environ 350 personnes) au milieu du quatorzième siècle, après les méfaits de la peste noire, était de 236 en 1876 et actuellement elle s'établit aux alentours de 110 personnes.
C'est une commune rurale de 563 hectares, à 17 km au sud de Bergerac.